Rénovation globale des bâtiments tertiaires :  un enjeu de taille pour favoriser la performance énergétique avec le numérique

Rénovation globale des bâtiments tertiaires : un enjeu de taille pour favoriser la performance énergétique avec le numérique

11 avril 2022

 

Responsables de 7,4% des émissions de gaz à effet de serre de CO2 en 2016 et de 15% des consommations d’énergie finale en France[1], le concours du bâtiment tertiaire à l’atteinte de nos objectifs environnementaux n’est plus à démontrer. Au-delà, la réduction des consommations énergétiques est une problématique économique, l’énergie étant le 1er poste de consommation d’un bâtiment tertiaire en exploitation[2], mais aussi réglementaire, avec les objectifs fixés par le Décret Eco Energie Tertiaire. Dans cette optique, le bâtiment en exploitation se retrouve confronté à une problématique : concilier le temps long de la durée de vie d’un bâtiment avec l’atteinte d’objectifs énergétiques à court terme. Pour y prétendre, la rénovation énergétique des bâtiments est vue comme une réponse majeure.

 

Une rénovation globale des bâtiments…

 

Rénover oui, mais pas de n’importe quelle manière : il est nécessaire de privilégier une rénovation globale du bâtiment. Dans son guide « La rénovation énergétique et environnementale des bâtiments tertiaires », l’ADEME met en avant les limites d’une rénovation partielle, c’est-à-dire ne prenant en compte qu’un nombre limité de postes de travaux (isolation de la toiture par exemple) par rapport à une rénovation globale concernant l’ensemble des postes de travaux (isolation murs, toitures, système de chauffage, ventilation, gestion technique du bâtiment…). L’étude met ainsi en avant l’importance de traiter à la fois l’efficacité énergétique passive (enveloppe du bâtiment) et l’efficacité énergétique active (pilotage des équipements et des consommations énergétiques).

 

… Prenant en compte le numérique

 

Parmi les recommandations, le guide pointe l’intérêt d’un outil numérique : la gestion technique du bâtiment (). Cet outil permet de contrôler les installations de systèmes comme l’éclairage, le chauffage ou la ventilation et de suivre leurs consommations notamment en vue d’améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment. Dans ce cadre, des capteurs collectant les données et actionneurs traduisant en action une commande sont répartis dans le bâtiment, les informations sont ensuite visualisables sur des interfaces et alimentent des services divers : énergie, confort, santé, maintenance… Ce contrôle (ou pilotage) est facilité par une infrastructure numérique favorisant l’échange de données entre les différents équipements. Selon le Gimelec, la mise en place de l’efficacité énergétique active permet 30 à 60% d’économies selon la typologie du bâtiment, avec un temps de retour d’investissement moyen de 7 ans[3]. Toutefois, l’importance de garde-fous est soulignée, comme l’intégration des solutions avec des protocoles de communication standardisés pour éviter d’être ‘enfermé’ avec un protocole de communication propre au fabricant, ou la possibilité d’historiser les données pour réaliser des suivis et comparaisons. Rajoutons qu’au-delà du choix d’équipements interopérables, il faut prêter attention à la qualité des données qui vont servir à alimenter les services énergétiques.

 

Dernier point, l’amélioration de l’efficacité énergétique passive des bâtiments peut diminuer la pénétration des ondes radio et donc créer des problèmes de couverture intérieure des réseaux mobiles à l’intérieur des bâtiments. Une réflexion autour des besoins en termes de connectivité et la réalisation d’une étude de couverture intérieure permettra de déterminer les éventuelles solutions qui doivent être mises en place pour palier à ces problématiques.

 

Le projet de rénovation d’un bâtiment doit donc prendre en compte le numérique afin d’atteindre les niveaux de performance escomptés. C’est toute la vocation du Label R2S-Ready2Services : proposer un cadre structurant permettant de faire éclore des réflexions et des actions sur le numérique pour des bâtiments neufs ou existants.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos ressources documentaires ou nous contacter : certivea@certivea.fr.

 

 

[1] ADEME – « La rénovation énergétique et environnementale des bâtiments tertiaires » (p6)

[2] OID – « Baromètre de la performance énergétique et environnementale 2018 »

[3] Gimelec « L’efficacité énergétique levier de la transition énergétique » (p30)

 

 

 

Rénovation globale des bâtiments tertiaires : un enjeu de taille pour favoriser la performance énergétique avec le numérique

Lire également

Etude « Futurs énergétiques 2050 » de RTE : focus sur le développement des flexibilités énergétiques, notamment dans les bâtiments

Etude « Futurs énergétiques 2050 » de RTE : focus sur le développement des flexibilités énergétiques, notamment dans les bâtiments

33% des entreprises déclarent que les changements organisationnels causés par la Covid-19…

33% des entreprises déclarent que les changements organisationnels causés par la Covid-19…

Comment relever les défis des bâtiments et villes intelligentes ? Les réponses de Certivéa et CSTB Formations

Comment relever les défis des bâtiments et villes intelligentes ? Les réponses de Certivéa et CSTB Formations

Interview de Florent Garnier, Société d’Aménagement de l’Agglomération Dijon

Interview de Florent Garnier, Société d’Aménagement de l’Agglomération Dijon

Numérique responsable : l’indispensable sécurité numérique

Numérique responsable : l’indispensable sécurité numérique

Numérique responsable : le partage de données entre équipements pour optimiser les usages et les coûts

Numérique responsable : le partage de données entre équipements pour optimiser les usages et les coûts

Numérique responsable : la recherche de la sobriété et de l’efficacité énergétique

Numérique responsable : la recherche de la sobriété et de l’efficacité énergétique

Flexibilité énergétique : une solution indispensable pour le développement des énergies renouvelables

Flexibilité énergétique : une solution indispensable pour le développement des énergies renouvelables

SMART READINESS INDICATOR : le nouvel instrument européen d’évaluation des services numériques pour les bâtiments

SMART READINESS INDICATOR : le nouvel instrument européen d’évaluation des services numériques pour les bâtiments

L’amélioration de l’efficacité énergétique – émission SMART IMPACT, sur la chaîne B SMART

L’amélioration de l’efficacité énergétique – émission SMART IMPACT, sur la chaîne B SMART

Décret BACS et Label R2S-4GRIDS, pour piloter au mieux ses consommations énergétiques

Décret BACS et Label R2S-4GRIDS, pour piloter au mieux ses consommations énergétiques

Au nom de l’urgence climatique, déployons un plan de rénovation énergétique, numérique et responsable

Au nom de l’urgence climatique, déployons un plan de rénovation énergétique, numérique et responsable

Comment améliorer la performance énergétique des bâtiments non résidentiels ? Cédric Borel, directeur de l’IFPEB, nous répond

Comment améliorer la performance énergétique des bâtiments non résidentiels ? Cédric Borel, directeur de l’IFPEB, nous répond

Les données énergétiques : des informations essentielles à la mise en place de services numériques et à la valorisation du bâtiment intelligent

Les données énergétiques : des informations essentielles à la mise en place de services numériques et à la valorisation du bâtiment intelligent

5 conseils pour réduire votre facture énergétique en télétravail

5 conseils pour réduire votre facture énergétique en télétravail

Performance énergétique : le numérique au service du bâtiment

Performance énergétique : le numérique au service du bâtiment

35% des entreprises ignorent si elles sont propriétaires de…

35% des entreprises ignorent si elles sont propriétaires de…

48 % des entreprises utilisant un système informatique propriétaire rencontrent…

48 % des entreprises utilisant un système informatique propriétaire rencontrent…

En 2018, près de 8 entreprises sur 10 ont été victimes d’au moins…

En 2018, près de 8 entreprises sur 10 ont été victimes d’au moins…

25 % de la consommation électrique des équipements informatiques pourrait être réduite avec…

25 % de la consommation électrique des équipements informatiques pourrait être réduite avec…

30 % des entreprises considèrent les technologies intelligentes comme…

30 % des entreprises considèrent les technologies intelligentes comme…

46 % des entreprises seraient prêtes à payer une prime de 10% pour…

46 % des entreprises seraient prêtes à payer une prime de 10% pour…

Garder l’humain au cœur du bâtiment intelligent

Garder l’humain au cœur du bâtiment intelligent

La digitalisation à l’échelle d’un territoire

La digitalisation à l’échelle d’un territoire
Voir plus d'articles